more from
Grosse Boîte

La hiérarchill

by Jérôme 50

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La hiérarchill via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $14 CAD or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La hiérarchill via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $18 CAD or more 

     

1.
Faut pas travailler trop trop fort pour monter dans la hiérarchill Mes chums me disent : « C’est tellement wack De passer toute sa jeunesse à genoux À plat-ventriste, aveugle, une corde au cou À remplir des papiers pour ne plus être Un sans-papiers, un sans-dessein Un parasite, un déclassé Un pas vite vite ben mal vissé Un grand déficient, un gros déficit Un beau croc-en-jambe à’ société ! Mais si on est des bons à rien, au moins on a du flair Au nom de la loi du moindre effort Que l'on s'arrête le temps de rien faire ! C’est comme ça qu’on s’améliore » Faut pas travailler trop trop fort pour monter dans la hiérarchill Mes chums capotent, en fait y trouvent ça drôle De nous voir courir après une carotte « Miam... ça doit goûter les clés de vos propres menottes Mais nous, on n’a pas les yeux plus grands qu’la panse La méritocratie nous fait tomber sans connaissance Car l’ascension n’est pas sans souffrance Lorsqu’on s’élève dans le non-sens » OK, c’est un mouvement plutôt paradoxal Étant donné ses militants passifs et immobiles Qui rêvent d’un renversement du modèle social C’est une révolution… tranquille Faut pas travailler trop trop fort pour monter dans la hiérarchill Dans le piège du moule-moule-moule Je ne veux plus y aller maman Des gens bien serviles-viles-viles M’ont fait trop pleurer maman
2.
Ah ! comme la neige a neigé ! Ma vitre est un jardin de givre Ah ! comme la neige a neigé Mais qu’est-ce que le spasme de vivre ? Mais qu’est-ce que le spasme de vivre ? Devant un châssis bleu et blanc Regardez-moi tous les flocons qui cultivent Leur goût d’être différents Mais qu’est-ce que mon spasme de vivre ? Tous mes amis gisent gelés Il y en a tellement dans ma fenêtre Je ne peux même pas les compter Mais qu’est-ce que notre spasme de vivre ? Mais qu’est-ce que mon spasme de vivre ? Mais qu’est-ce que, mais qu’est-ce que, mais qu’est-ce que, mais qu’est-ce que Mais qu’est-ce que le spasme de vivre ?
3.
Déshabillons-nous dans le noir Mon père ne doit pas nous surprendre À faire fondre nos corps Si une étrange calorescence Tendrement nous rapproche Pour qu'on puisse s'aimer comme des bêtes L'amour n'est pas très propre Lorsqu'on s'amuse sous le spotlight Prendre une douche de lumière avec toi Je veux prendre une douche Ne semble-t-elle pas chaleureuse Cette idée de faire connaissance Sous la pomme lumineuse Pour s'abreuver de son essence Mais si tu croques à pleines dents Et tu vois que cela est bon Donne-moi ton consentement Pour jouir de la vie en éclosion Prendre une douche de lumière avec toi Veux-tu prendre une douche ? Allons prendre une douche
4.
Rosalie croque souvent dans la pomme N'empêche qu'elle n'a jamais eu de chum Encore ce soir, elle donne son maximum Sur la piste de danse d'une grande ville comme Amsterdam, São Paulo, Barcelone, Acapulco Miami, Abou Dhabi, Dubaï, Honolulu Mais watche-toi ben quand à va asseoir son cul ! Elle a un comportement antisportif quand elle joue à la chaise musicale Mais Rosalie semble nostalgique De la Grande-Allée et des Foufounes Électriques Des beaux Québécois avec d'la barbe qui pique Voilà qu'on arrête la musique ! C'est la crise de panique à... Amsterdam, São Paulo, Barcelone, Acapulco Miami, Abou Dhabi, Dubaï, Honolulu ... et bientôt Tchernobyl, Avignon, Monaco, Copenhague, Bangkok, Manchester Tu lui offres un verre, elle te fait un doigt d'honneur Elle a un comportement antisportif quand elle joue à la chaise musicale Au Rockfest, toutes les beaux gars s'promènent en chest Su'l Plateau, les hommes sont sexy du cerveau Au Sea Shack, les mâles alpha montrent leur six-pack À Québec, buffet à volonté de mecs ! Mais Rosalie est partie pour Amsterdam, São Paulo, Barcelone, Acapulco Miami, Abou Dhabi, Dubaï, Honolulu Tasse-toi de d'là quand à va asseoir son cul !
5.
03:44
Ouh là là Annie-Rose Tremblay-Saint-Onge Se promenait dans la forêt Tous les dimanches après-midi après être allée à la messe Caché derrière un buisson Alors que je l'espionnais J'ai atchoumé, elle m'a vu et m'a dit : « Veux-tu mettre ta bouche entre mes…? » Ouh là là J'aurais dû demander au Bon Dieu avant de manger le choc... Sous un grand chapeau de paille Elle se mordillait l'index En fredonnant doucement la mélodie de l'Ave Maria À quatre pattes dans la broussaille Plus le facteur humidex Ça fait que je suis rentré à la maison le visage plein d'Nutella Ouh là là J'aurais dû demander au Bon Dieu avant de manger le choc... On trouve toutes sortes de mensonges Pour cacher notre gourmandise Comme si la vérité dormait que'que part au plus profond de nôus Hier j'ai vu Annie-Rose Tremblay-Saint-Onge Dans le parking de l'église Raconter l'histoire à ses amies cathos comme quoi je m'étais trompé de... Ouh là là J'aurais dû demander au Bon Dieu avant de manger le choc...
6.
Me semble que c’est cliché 
 Si on dit à l’autre 
« J’te décrocherai la lune »

 J'suis pas bon pour jaser 
 Comme les douze apôtres 
 J’te ramènerai l’croissant dans la Volkswagen 
 De mon père* 

 Je t’aime tellement que je vomirais mon cœur dans ta face 

 Faut croire qu'c'est quétaine 
 De lui écrire une lettre 
 Pis de verser une larme su’l papier 

 Ch't'un peu comme Dylan 
 J’pas un beau poète 
 J’te chanterai une toune avec les deux pieds 
 Dans rivière 

 Je t’aime tellement que je vomirais mon cœur dans ta face

 Paraît qu’ça pas de classe 
 De s’mettre tout nu 
 Pis d’avouer toutes ses sentiments 

 Bon OK, j’ai pas de classe 
 J’veux te vomir dessus 
 Toute ce qui m’bouillonne par en d’dans  

Je t’aime tellement que je vomirais mon cœur dans ta face * modèle Beetle, 1964, de couleur noire, entreposée dans le cabanon chez mes parents, à L'Ancienne-Lorette
7.
02:35
On dévale la côte 
 Assis sur nos planches à roulettes
 Ben gelés sur le mush 
 Pis sur d'autres drogues qui rendent le trip full plus chill 

 C'est écrit dans le ciel 
 La mort ne fera pas mal 
Un beau dégât d'huile sur toile 
 Dégouline comme les néons du monde 

 La mort ne fera pas mal 
 Jackson Pollock dans le ciel 
 Pleure des couleurs tellement belles 
 Estie d'buzz fucked up s'a moisissure !

 On dévale la côte 
 Assis sur nos rouli-roulants
 Ben gelés sur le mush 
 Pis sur d'autres drogues qui rendent le trip full plus chill
8.
Wéke n' béke Non, mais ça va-tu pas ben ! Le monde est donc ben fucked up à matin Ça fait toute pis ça crisse rien Juste pour étendre d'la margarine sur son pain Et si Darwin sortait de son tombeau Peut-être serait-il en état d'choc Je pose la question du haut de mon mindfuck Wéke n' béke Yo, mais qu'est-ce qui s'passe ici ? Le monde est ben trop crinqué à midi Ça trippe-bouffe pis ça s'dégourdit Et c'est ainsi que tout le monde se rassoit Cela me jette dans un profond émoi Je m'en vais consulter le Magicien d'Oz Peut-être peut-il m'expliquer le comment du pourquoi que j'malbuzze Wéke n' béke Bdi-bdi-di bo-da-bdi-bo Gloire à notre grand libérateur M. Justin Trudeau Ouin, j'te dis que l'temps est long Chez la conseillère en orientation « Finance, médecine, administration… Ou peut-être les sciences de la consommation ? » Merci, Madame ! Vous êtes mon héros Demain matin m'a m'clencher mon diplôme Faut croire que l'avenir appartient à ceux qui s'lèvent stone ! Wéke n' béke
9.
03:37
Mercredi, jour de pluie On est là à rien crisser dans ton lit À part se d'mander qu'est-ce qu'on va faire de nos vies 8 ½, Saint-Denis Ton coloc a mis du Mac DeMarco Et je compte sur tes doigts les choses qu'on va faire aujourd'hui 1 2 3 4, on s'fume un bat Et on ne pense plus à rien 5 6 7 8, toute va trop vite Ça fait qu'on s'activera demain Yeah.. Ah, c'est vrai ! J'ai rendez-vous sur Ontario Pis toi tu travailles tantôt Faque serre-moi dans tes bras juste une dernière fois Encore quelques secondes, après ça j'm'en va prendre le métro OK, 8 7 6 5 4 3 2... Ah pis fuck off 1 2 3 4, on s'fume un bat Et on ne pense plus à rien En 2018, sky's the limite Ça fait qu'on s'activera demain Yeah..
10.
Chaque soir, je renifle ton chandail Parcimonieusement Je retiens mon souffle et je pars te rejoindre Transcanadiennement T’imagines-tu, je me prends pour Terry Fox Somnambuliquement Même si encore aujourd’hui je dors au gaz Phéromonalement Quel beau voyage que de rêver en couleurs Psychadéliquement Mais ce matin, je suis retombé sur terre Vertigineusement Parmi les étoiles, on dansait sur une jambe Talentueusement Je ne portais pas de casque et maintenant le regrette Astronomiquement Force est d’admettre que la nuit porte conseil Épouvantablement Bah oui je m’en conte, des histoires, pas possible Arithmétiquement Tantôt je t’ai vue avec ton nouveau chum Pornographiquement Quel cauchemar ! Lorsqu'on ne sait pas si on rêve Prémonitoirement J’ai beau capturer les papillons dans mon ventre Machiavéliquement J’en viens à croire qu’il faudrait me les enlever Chirurgicalement Mais l’été achève et on sera de nouveau ensemble Universitélavalement Je m’attends au pire et serai prêt à me battre Cardiologiquement Tu me disais « partir pour mieux revenir » Et paradoxalement J’avais compris que tu partais voir ailleurs Géographiquement Saches au moins que toujours je t’ai aimée Patriotiquement Au fond rien ne change, je t’aimerai encore Anticonstitutionnellement

about

Aboutissement de 5 ans de travail, La hiérarchill a été écrit et composé par l’auteur-compositeur de chansons Jérôme 50 (à l’exception de «Prendre une douche», coécrite avec l’ex-The Seasons Julien Chiasson), réalisé par l’amplificateur de couleurs Philippe Brault et mixé par ce dernier et Ghyslain Luc Lavigne. Au groupe de musiciens-amis constitué de Simon Kearney, Nathan Vanheuverzwijn (Émile Bilodeau), Simon Lachance et Martin Plante (tous deux de Raton Lover) se sont ajoutées la pedal steel de David Marchand (zouz, Mon Doux Saigneur) sur « Ouh La La» et «Sexe, drogue, ceri$e$ & rock n' roll», la voix de Hubert Lenoir sur «Skateboard», «Prendre une douche» et «Ouh La La» et celles de Lydia Képinski et Emerik St-Cyr-Labbé (Mon Doux Saigneur - « Un gars au sommet de la hiérarchill », atteste Jérôme) sur «Wéke n'béke».

credits

released October 12, 2018

Enregistré au studio The Treatment Room entre mars et mai 2018
Réalisation : Philippe Brault
Prise de son : Ghyslain Luc Lavigne
Assistance à la prise de son : Esteban Margulis
Mixage : Philippe Brault et Ghyslain Luc Lavigne
Matriçage : Marc Thériault, Le Lab Mastering
Direction artistique : Eli Bissonnette, Claudie Jalbert et Jérôme 50
Production : Les disques Dare To Care
Photos : Noémie D. Leclerc et Rosalie Beaucage
Conception : Team Pochette
Design : Gab Pelletier
Retro gamer : Sam Murdock
Maison de disques : Grosse Boîte

Jardin de givre : Extrait du poème « Soir d’hiver » d’Emile Nelligan
Jérôme 50 : Paroles, musique, voix et guitare
Simon Kearney : Guitare, percussions,
choeur sur Chaise musicale, Ouh là là et Wéke n’béke
Simon Lachance : Batterie, percussions, claps, choeur sur
La hiérarchill, Chaise musicale, Ouh là là et Wéke n’béke
Martin Plante : Basse, claps, choeur sur La hiérarchill,
Chaise musicale, Ouh là là et Wéke n’béke
Nathan Vanheuverzwijn : Claviers, percussions,
choeur sur Ouh là là et Wéke n’béke
Chorale d’enfants Crocjazz - muzimonde.com sur La hiérarchill
Romane Larin-Morisset, Lou Brasset, Margot Forgues,
Sofia Nawrot-Pappas, Julia Myles, Mélodie Boire,
Adèle Ahmarani et Béatrice Ahmaranir
Nathaly Pasieczny : Chef de choeur
Mélanie Belair et Madeleine Messier : Violons sur Jardin de givre
et Je t’aime tellement
Ligia Paquin : Alto sur Jardin de givre et Je t’aime tellement
Sheila Hannigan : Violoncelle sur Jardin de givre et Je t’aime tellement
Hubert Lenoir : Choeur sur Prendre une douche, Ouh là là, et Skateboard
Julien Chiasson : Co-compositeur, piano et claviers
sur Prendre une douche
David Marchand : Pedal Steel sur Ouh là là
et Sexe, drogue, ceri$e$ et rock n’roll
Jeanne Guérard : Voix sur Ouh là là et ^
Emerik St-Cyr Labbé : Voix de chilleur dans Wéke n’ béke
Lydia Képinski : Conseillère en orientation sur Wéke n’ béke
Philippe Brault : Clavier et programmation sur Wéke n’ béke
Alex Delorme : Bong de la hiérarchill sur Wéke n’ béke

license

all rights reserved

tags

about

Jérôme 50 Québec

Info COVID-19 - La boutique est ouverte, mais il se pourrait que les délais de livraison soient plus longs qu'à l'habitude. Tous les détails ici: boutique.daretocarerecords.com/pages/livraison


________________

La distance entre le lieu de résidence de Jérôme 50 et celui de Régis Labeaume est de 19 583 pieds à vol d’oiseau.
... more

shows

contact / help

Contact Jérôme 50

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Jérôme 50, you may also like: